Le CFPNP au cœur d’un réseau d’universités

Le CFPNP est membre associé du PRES1 « Sorbonne Universités »2, prestigieux réseau d’Universités en France et dans le monde. Cette appartenance est une reconnaissance de la qualité et du haut niveau des enseignements dispensés aux Centre. Sorbonne Universités rassemble 58 000 étudiants, 7 685 enseignants-chercheurs, et 5 200 doctorants.  

Composé de 6 membres fondateurs et 14 membres associés, « Sorbonne Universités » a été créé par décret du 22 juin 2010 modifié par le décret n°2012-600 du 27 avril 2012.

« Sorbonne Universités » est constituée originairement par les Universités Panthéon – Assas (Paris 2), Paris – Sorbonne (Paris 4), Pierre et Marie Curie  (Paris 6) ; le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) et l’Université technologique de Compiègne, ainsi que de diverses écoles et grands établissements, membres associés : l’École nationale de la magistrature, le Centre de formation professionnelle notariale de Paris, l’École de formation des barreaux, les Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan, l’École des Officiers de la Gendarmerie, l’Institut national d’histoire de l’art, l’École Nationale des Chartes,  l’École Nationale Supérieure de Police, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, le Pôle Supérieur d’Enseignement Artistique Paris Boulogne-Billancourt, le Centre National des Monuments Nationaux, les Archives Nationales, le Centre international d’études pédagogiques et l’École Navale.

Réunissant les meilleurs talents au sein des disciplines constitutives de son périmètre d’excellence, « Sorbonne Universités » entend compter parmi les toutes premières universités mondiales.

Le succès des candidatures aux appels d’offres  « Investissements d’avenir » témoigne de cette volonté. Au printemps 2012, Sorbonne Universités a été lauréat de l’appel à projet « Initiative d’excellence » (IDEX). Cette labellisation tend à « faire émerger en France 5 à 10 pôles pluridisciplinaires d’excellence d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial ».

La présentation du projet de Sorbonne Universités montre de quelle façon l'IDEX SUPER (Sorbonne Universités à Paris pour l'Enseignement et la Recherche) entend réaliser cette ambition.

11 acteurs pour Sorbonne Universités - Les Universités Paris-Sorbonne, Pierre et Marie Curie et l’Université de Technologie de Compiègne, le Muséum National d’Histoire naturelle, l’Ecole de Management de l’INSEAD, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA), le Pôle Supérieur d’Enseignement Supérieur Artistique de Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB), le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP).

10 membres associés à Sorbonne Universités - L'Ecole Nationale de la Magistrature (ENM), le Centre de Formation Professionnelle Notariale de Paris (CFPNP), l'Ecole de Formation des Barreaux (EFB), les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan, l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie (EOGN), l'Ecole Nationale des Chartes, l'Institut National d'Histoire de l'Art (INHA), le Centre des Monuments Nationaux (CMN), les Archives Nationales, l'Ecole Navale.

Mutualiser les moyens et des programmes - Les Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) ont pour mission de favoriser la mise en commun d’une partie des compétences de leurs membres.

A titre d’exemple, une mutualisation des enseignements existe depuis 2010. Des cursus spécifiques ont été mis en place dans les différentes disciplines : droit humanité et sciences. On mentionnera parmi les professions du droit les doubles cursus suivants : Droit et histoire ; Histoire de l’art et droit ; Droit et sciences.

Parallèlement, la délivrance d’un diplôme pour le doctorat, sous le même nom de « Sorbonne Universités », permet de valoriser les compétences des docteurs et chercheurs des différentes universités et grandes écoles.

Enfin, le PRES, grâce aux fonds collectés dans le cadre du grand emprunt, a reçu une dotation de 900 millions d’euros pour fiancer différents projets dans le cadre des initiatives d’excellence (IDEX ou labex).

Le CFPNP, par sa participation au conseil d’administration du PRES (l’Ecole est le représentant des professions du droit dans ce cadre), peut, à terme, bénéficier de l’ensemble des initiatives du PRES et notamment la possibilité de mettre en place de doctorats sur travaux ou des thèses professionnelles de docteur en droit, elle peut également bénéficier du réseau mondial d’universitaires du PRES.

1 PRES : Pôle de recherche et d’enseignement supérieur

2http://www.sorbonne-universites.fr/